Natation, comment surmonter une peur panique...

(option D)
Répondre
dalolu
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 09 sept. 2007 14:33

Natation, comment surmonter une peur panique...

Message par dalolu » 07 oct. 2007 14:32

...D'une petite fille de 7 ans arrivée cette année, alors que mes autres grands nagent comme des poissons, que la présence de mon AVS sur le bassin a été refusé par les maîtres nageurs et qu'ils refusent également d'ouvrir le petit bassin pour que j'y travaille avec ma classe car cela nécessiterait la présence d'un maître nageur supplémentaire (pour surveiller ce bassin).

J'ai tenté pour la 1ère séance de placer la petite avec un groupe de CP non nageur de notre école, mais les méthodes brusques de la maître-nageuse m'ont vite découragé (elle a contraint l'enfant à rester entièrement dans l'eau en la tenant par les deux épaules, et l'a fait traverser le bassin contre le mur comme ça, alors que L. hurlait de panique)
1ere séance complètement échouée : L. est encore plus paniquée qu'avant, je me suis légèrement braquée avec la maître-nageuse qui semble vexée que je lui propose d'essayer une autre manière avec L.

2nde séance : je garde L. avec moi, mais je n'aurais réussi qu'à lui faire mettre les pieds dans l'eau. elle a donc passé la séance ainsi, assise sur son échelle, mais elle a pris du plaisir cette fois à être éclaboussée par les plongeons des grands et à les voir faire leurs exercices.

3ème séance demain : avez-vous des conseils à me donner, des petits jeux ou astuces pour aider L. à surmonter cette peur et à accepter de rentrer dans l'eau, même si je sais que le grand bassin n'est pas du tout le meilleur endroit pour surmonter sa peur de l'eau !

à bientôt
CLIS 1 à Givors (69)

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 07 oct. 2007 17:25

Cette "maître-nageuse" est tout juste bonne à travailler dans un camp d'entraînement pour "marines" (american word). Pour moi, son attitude relève de la faute professionnelle lourde. Passons.

Réussir à faire mettre les pieds dans l'eau à L., avec plaisir, après une telle séance de maltraitance, est un exploit. Félicitations. Il faut parfois toute une année pour en arriver à ce résultat.

Aucun conseil à vous donner. Sinon, la même patience et la même prudence. Principe : c'est à L. de décider. Continuez à "suivre" L., avec votre sensibilité, qui est manifestement juste.
Cordialement,
Daniel Calin

dalolu
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 09 sept. 2007 14:33

Merci du conseil

Message par dalolu » 08 oct. 2007 20:34

La séance d'aujourd'hui s'est déroulée comme la précédente, L. a trempé ses pieds, elle a suivi toute la séance assise les pieds dans l'eau accrochée à son échelle, mais elle a l'air d'apprécier nous voir nager et lui envoyer quelques petites gouttes. J'ai appris par son éduc que notre miss allait dans l'eau cet été au camp de vacances, mais bien sûr elle avait toujours pied... Enfin, voyons comment tout cela évolue et merci pour ton conseil.
CLIS 1 à Givors (69)

riri
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 54
Enregistré le : 16 sept. 2007 16:53
Localisation : france

piscine

Message par riri » 10 oct. 2007 23:11

Bonsoir,

Avant j'étais dans un département où chaque enseignant avait un groupe d'élèves à faire travailler pendant que les maîtres nageurs prenaient d'autres groupes.
Pendant des années j'ai eu donc droit à suivre une formation spéciale piscine et c'est avec plaisir que j'ai pris le groupe des débutants, des "qui n'entrent même pas dans l'eau" pendant plusieurs années. Et il n'y avait que le grand bassin !

Un enfant appréhende ce nouveau milieu avec appréhension, c'est normal et humain :)

Alors je n'ai pas de trucs précis mais je peux partager certaines expériences si ça peut t'aider (j'ai les fiches de mon ancienne circonscription sur le PC si ça t'intéresse).

D'abord, comme l'a dit M. Calin, il faut suivre l'enfant et ne pas le forcer. Ce n'est pas un caprice si elle ne veut pas entrer, elle a peuril faut donc lui montrer le plaisir qu'elle peut en retirer, pour la pousser à surmonter cet obstacle.

Oui, mettre les pieds puis la taille, rester au bord, s'accrocher au mur est l'étape suivante, ça veut dire lâcher l'appui des pieds.

La "frite" est un objet sympa pour l'aider sous les bras, ça aide bien avec l'adulte qui tient la frite aux deux bouts au début.

Accepter de jouer avec l'eau, lancer l'eau, arroser... mais aussi mettre la bouche dans l'eau et jouer à faire des bulles (souffler dans l'eau). Un autre enfant peut lui montrer : concours de bulles !

Attraper un objet (flottant) oblige à retirer le bras (tout en ne lâchant pas le bord ou l'échelle au début) donc à se mettre plus dans l'eau.

Ensuite, aller le long du bord et avancer... (ça peut aussi être un objet posé sur le bord à aller chercher mais un peu trop loin).

Accepter de mettre la bouche puis le nez puis la tête dans l'eau.

Si avec plaisir elle va le long du bord les épaules dans l'eau et qu'elle met sa tête dans l'eau sans râler, tu auras gagné :) l'apprentissage pourra alors commencer doucement.

Tant qu'elle sourira au bord de l'eau, tu seras sur la bonne voie.

Même si ça prend du temps, quelle importance ? Tout dépend de ton objectif et si la maître nageuse n'est pas contente, tant pis !!!

Bon courage :)
"Biens placés bien choisis quelques mots font une poésie... Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" (Queneau)

dalolu
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 09 sept. 2007 14:33

première "victoire"

Message par dalolu » 20 oct. 2007 08:49

Eh oui, avec de la patience et le reste de la classe qui s'amuse beaucoup, L.. a finalement décidé d'elle-même de descendre quelques barreaux de l'échelle pour s'immerger jusqu'au ventre, et aider les copains à ramasser les bâtons qu'ils ramènent du fond de l'eau pour les poser sur le bord. J'essaierai le concours de bulles, et la frite tenue des deux bouts, et également plusieurs de vos idées qui sont très sympas.
Lorsque les enfants ont vu L.. dans l'eau, ils ont tous applaudi, c'était un très beau moment.
Lucie
CLIS 1 à Givors (69)

Répondre