Cohérence du groupe et respect des autres

(option D)
Répondre
louapre
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 19 août 2007 15:18

Cohérence du groupe et respect des autres

Message par louapre » 23 sept. 2007 15:32

Bonjour,

Je viens de débuter en CLIS par une ouverture de classe. J'ai un groupe très hétérogène : enfants de 7 à 11 ans, niveau de la MS au CM1. Dans les conseils que j'ai reçus, on m'a énormément parlé de travailler à la "cohérence du groupe", mais voilà c'est justement là le problème : les enfants arrivent d'un peu partout, chacun avec son histoire et ses échecs, certains sont dans le refus de cette orientation et du coup ont décidé de ne rien faire, un autre a de gros troubles de comportement qui perturbent beaucoup les autres. Enfin, bref, ils ne se supportent pas les uns les autres, comme s'ils cherchaient à rejeter sur les autres leur propre échec, ou plutôt à chercher les faiblesses des autres pour oublier les leurs. Tout travail en groupe est pratiquement impossible : aucune écoute et moqueries. La psy scolaire parle d'un phénomène d'angoisse généré par le groupe, qui fait que des élèves qui n'étaient pas forcément violents le deviennent.
> Comment arriver à rétablir un climat serein, le respect des autres ?
> Comment faire face au refus de la CLIS et à la violence qu'il engendre ?
> Auriez-vous des idées d'activités pour favoriser cette "cohérence de groupe ?"
> Faut-il favoriser les intégrations des élèves dans les autres classes (pour permettre de travailler d'abord en petits groupes dans de meilleures conditions ?) ou persévérer coûté que coûte sur le groupe dans son entier ?

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 23 sept. 2007 16:25

La définition même de la CLIS en fait une classe qui intègre ses élèves dans les classes "ordinaires" : parfois plus facile à dire qu'à faire...

Deux entrées possibles, et complémentaires : la pédagogie du projet qui vous permettra de faire travailler vos élèves au niveau qui est le sien, mais autour d'un projet-production commun ; la pédagogie institutionnelle (au moins quelques éléments) qui aura pour but de créer un cadre, contenant, rassurant. Pour cette dernière, Oury, Vasquez, Pain chez Matrice. Pour la première, Belmas, Lestage chez Nathan.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

mariecrocus
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 20 août 2006 12:46

Message par mariecrocus » 24 sept. 2007 19:21

Je ne suis que T2 en CLIS donc je te fais part de ma petite expérience :
Pour constituer le groupe, je fais beaucoup de jeux de coopération comme Le Verger (Haba) et d'autres, bidouillés sur le même principe.
Je prends beaucoup beaucoup de temps à reprendre mes élèves sur les moindres moqueries.
Comme conseillé ci-dessus, j’ai mis en place les ceintures de comportement. Je fais un conseil de classe toutes les semaines (félicitations/critiques/propositions). Nous faisons un bilan tous les soirs pour savoir ce qu’on a appris.
Je travaille au maximum par projets pour les fédérer autour d’une construction, d’une recherche, d’une sortie commune.
Voilà ce qui me vient à l’esprit, si tu as besoin de renseignements, n’hésite pas, je t’enverrai ce que j’ai !
Marie

de saint martin
Visiteur
Visiteur
Messages : 8
Enregistré le : 08 sept. 2007 16:34

Message par de saint martin » 29 sept. 2007 14:45

Confrontée au même problème à mon arrivée en CLIS, avec des élèves agressifs, qui se côtoyaient peu en raison de temps de présence très dispersés, j'ai réussi à créer une cohésion de groupe grâce à ce que j'appelle "le lien invisible", en l'occurrence un projet collectif annuel rendant la coopération nécessaire pour aboutir, mais permettant également d'être travaillé en petits groupes ou individuellement.
Il s'agissait la 1ère année d'un projet théâtral autour d'un conte : théâtralisation d'un conte écrit par les élèves. L'an dernier, j'ai gardé cette finalité de spectacle autour d'un projet sur le temps qui passe à partir des 4 Saisons de Vivaldi. Cette année, en collaboration avec une classe de CM2, nous travaillons sur L'Odyssée, ce qui donnera lieu à un spectacle polymorphe (théâtre, danse, gym, musique, arts plastiques...) dans toute l'école. Ces projets fonctionnent bien, parce qu'ils motivent chacun tout en ayant une fonction sécurisante

dalolu
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 09 sept. 2007 14:33

Théâtre, ceintures et patience ...

Message par dalolu » 07 oct. 2007 14:20

Bonjour !

Plusieurs idées sont déjà énoncées dans les messages précédents. J'avais l'année dernière un groupe de grands (9-11ans) dans la CLIS et l'ambiance de classe n'était pas géniale, les enfants étaient agressifs entre eux, moqueurs. Aucune astuce n'est parfaite ni magique, il m'a fallu une grande partie de l'année pour arriver à ce qu'on travaille dans le respect et dans la "sérénité". Nous avons tout d'abord mené un projet Théâtre avec des CE2, avec de l'expression corporelle, du travail sur la confiance dans une "troupe" et surtout plusieurs représentations (devant l'école, devant les parents et dans un centre social) : ce projet les a énormément motivés et les a faits se rendre compte qu'on n'a pas grand chose tout seul, que cela marche mieux si on s'encourage mutuellement.
La mise en place de ceintures de comportement, commune à toute l'école, a beaucoup canalisé la violence de mes plus grands.
Enfin, patience, patience... Je garde finalement de l'année dernière un super souvenir ! Les projets menés, les sorties, les moments en petits groupes, tout cela permet de créer ta classe et de permettre à des enfants si différents de s'accepter et même de s'apprécier.
J'ai cette année dans ma classe des enfants plus jeunes, mais mes anciens m'ont (sûrement sans le vouloir) aidée à poursuivre ce travail de l'année dernière et nous travaillons enfin dans une ambiance sympa et détendue. J'espère que j'aurai pu t'aider !
Lucie
CLIS 1 à Givors (69)

Répondre