Nombre d'élèves par classe

Ou établissements de même type : IMPro, etc. (option D)
Répondre
natou
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2006 07:29

Nombre d'élèves par classe

Message par natou » 20 janv. 2006 22:23

Bonsoir,
Je suis à la recherche de textes qui définiraient le nombre d'élèves par classe en IME (SEES et SIPFPRO).
N'y a-t-il que l'annexe XXIV ?
Sur quels critères sont basés les chiffres ? L'âge ? Les matières ?

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 20 janv. 2006 23:28

Non, il n'y a pas que l'annexe XXIV. Il y a aussi et surtout sa circulaire d'application, la Circulaire n° 89-17 du 30 octobre 1989. Comme vous le remarquerez en éluchant son Tableau annexé, cette circulaire ne fixe pas de normes par classe, mais des normes pour l'établissement pris globalement, en fonction de ses effectifs (1 enseignant pour 15 élèves). Logique : dans la plupart des IME, il n'y a pas de "classes" à proprement parler, et les élèves ne sont pas astreints aux horaires scolaires ordinaires...
Cordialement,
Daniel Calin

natou
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2006 07:29

Message par natou » 21 janv. 2006 12:47

Merci pour votre réponse.
Dans cette circulaire, il y a une distinction entre enseignement général et enseignement professionnel. Quelle est la différence ? L'enseignement professionnel concerne-t-il ce qui est fait par les éducateurs techniques dans les ateliers ?
Bon week-end

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 21 janv. 2006 14:58

Oui, cela se traduit essentiellement par le travail des éducateurs techniques. Ceci dit, comme les textes sont moins précis sur l'enseignement professionnel que sur l'enseignement général, cette part de flou laisse une marge de manoeuvre, dont certains établissements s'emparent pour recourir à d'autres types de formateurs professionnels...
Cordialement,
Daniel Calin

natou
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2006 07:29

Message par natou » 22 janv. 2006 12:19

Merci.
À bientôt.

Répondre