Conseil de la vie sociale en IME

Ou établissements de même type : IMPro, etc. (option D)
Répondre
PIROLLI
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 27 nov. 2007 22:01
Localisation : deuil la barre

Conseil de la vie sociale en IME

Message par PIROLLI » 06 nov. 2013 15:08

Bonjour,
je suis coordinatrice dans un IME et, depuis cette année, je prends les jeunes du CVS en classe afin qu'ils comprennent un peu mieux leur rôle et surtout qu'ils participent davantage aux séances trimestrielles.
Dans un premier temps, nous avons travaillé sur le rôle même du CVS, sa composition, la fréquence, etc.
Puis, pressés par le temps, nous avons choisi de poser un thème de travail sur la semaine du goût proposé et accepté par le reste de l'établissement.
MAIS, je ne voudrais pas que les jeunes pensent qu'ils ne sont là que pour organiser des fêtes, ce n'est pas le rôle du CVS...
Donc, voici mes questions : certains d'entre vous ont-ils un groupe équivalent ? Comment abordez-vous le problème ? Comment inscrire des jeunes dans la dynamique sachant que le retard intellectuel est très important (cycle 1, voire 2) ?
Le temps passe et je stagne un peu là...
D.

artishow
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 29
Enregistré le : 16 sept. 2011 17:58

Re: Conseil de la vie sociale en IME

Message par artishow » 07 nov. 2013 22:07

bonsoir
Chez nous, c'est une éducatrice qui s'occupe du CVS, ça se passe assez bien.
Pour ma part, j'accompagne les jeunes en classe à s'exprimer, mettre des mots sur leurs revendications, faire le tri et écrire, le côté scolaire quoi.
Tu peux peut être définir des grandes lignes et directions de réflexion et désigner quelqu'un (ou toi) pour transcrire si leur niveau ne leur permet pas le passage à l'écrit ?

bon courage

PIROLLI
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 27 nov. 2007 22:01
Localisation : deuil la barre

Re: Conseil de la vie sociale en IME

Message par PIROLLI » 08 nov. 2013 10:20

Alors j'ai du mal m'exprimer... :oops:
Effectivement, mon travail auprès des jeunes consiste bien à encadrer de façon "scolaire" leurs réflexions. Le problème est justement la difficulté à faire verbaliser quoi que ce soit par nos jeunes... Le niveau est bas, voire très bas, et la grande majorité des remarques tourne autour de la cantine et/ou des fêtes. Je ne parviens pas à "ouvrir" le débat. On reste cloisonnés et chaque semaine, ce sont les mêmes sujets qui reviennent ! Quant à aller interviewer les autres élèves, c'est pire, vu que ce groupe est déjà composé des meilleurs :roll:
D.

Répondre