Formation Enseignant 2nd degré

Questions générales sur les formations à l'enseignement spécialisé.
Répondre
Amandine
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 12 sept. 2006 14:00

Formation Enseignant 2nd degré

Message par Amandine » 12 sept. 2006 17:34

bonjour
je pense que je vais reposer des questions déjà évoquées (désolée), mais je ne m'y retrouve pas trop. :wink:
Je suis titulaire dans le secondaire, et j'ai très envie de travailler avec des enfants sourds. Il me semble qu'en passant le 2CA-SH je ne pourrais qu'éventuellement recevoir un enfant sourd de temps en temps dans mes cours. Est-ce que je peux passer le CAPA-SH ? (Et comment m'y prendre alors ?) et donc, si j'ai bien compris, devenir enseignant spécialisé cette fois en UPI avec un groupe d'enfants sourds ? Y a-t-il d'autres postes qui me soient accessibles ?
Une dernière question à propos des enseignants référents : font-ils des cours, ou uniquement l'ensemble des tâches permettant le suivi des élèves ? A qui ces postes sont-ils accessibles ?
Merci beaucoup
Amandine

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 12 sept. 2006 17:45

Les enseignants référents n'assurent ni la classe ni de cours. Ils sont en charge de la cohérence, de la mise en oeuvre et du suivi des PPS. À ce titre, ils peuvent participer à l'évaluation de la situation et des besoins des élèves.

Le 2CA-SH est réservé aux enseignants du secondaire, le CAPA-SH aux enseignants du primaire (donc aux titulaires du CERPE).

Les coordonateurs des UPI sont des enseignants du 1er degré, titulaires du CAPA-SH (ou du CAPSAIS) correspondant au type d'UPI.

Pour le 2CA-SH, je cite Daniel : "Le 2CA-SH ne correspond à aucun poste spécifique. Il est seulement destiné à certifier des compétences particulières d’enseignants du Second Degré, nommés sur des postes ordinaires, à accueillir dans leurs classes des élèves handicapés, ou, plus généralement, à apporter leur concours à l’intégration scolaire de ces élèves. Ceci dit, tout enseignant, dans le Second Degré comme dans le Premier Degré, est tenu à accueillir dans sa classe tout élève handicapé dès lors que les commissions de l’éducation spéciale en ont décidé ainsi. Le 2CA-SH n’est donc en aucun cas une condition requise pour qu’un enseignant du Second Degré puisse intégrer un élève handicapé dans sa classe. Cette situation pour le moins paradoxale est peut-être appelée à évoluer, mais rien ne semble actuellement l’annoncer".
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Amandine
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 12 sept. 2006 14:00

Message par Amandine » 12 sept. 2006 19:13

(pardon d'insister) Donc en tant que prof du secondaire, je ne peux rien faire, à part recevoir éventuellement un élève sourd de temps en temps dans ma classe?
Amandine

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 12 sept. 2006 19:16

Et/ou "apporter ses compétences à l'intégration"...

Le texte sur les UPI précise : "Au collège, des enseignants spécialisés du premier degré contribuent au soutien pédagogique auprès des élèves. Ils leur facilitent la transition et assurent la coordination entre le collège et les structures d'amont. Leur bonne connaissance de la déficience permet de répondre à certaines questions que se posent les professeurs du collège. Ces personnels peuvent être affectés, selon les situations locales, soit sur un poste de soutien itinérant à l'intégration, soit dans un établissement ou service spécialisé ayant passé une convention avec l'établissement scolaire. Ces enseignants spécialisés doivent être titulaires, soit du certificat d'aptitude aux actions pédagogiques spécialisées d'adaptation et d'intégration scolaires (CAPSAIS) option A, B ou C, soit des certifications délivrées par le ministère de l'emploi et de la solidarité pour l'enseignement aux élèves déficients sensoriels".

Sur mon département, la scolarisation collective des enfants et des jeunes sourds (il existe, bien sûr, des scolarisations individuelles) est confiée à une école intégrée (de la mater' au lycée) qui regroupe les élèves dans le services à certains moments, et aident à leur scolarisation ordinaire à d'autres (voir http://pratique-surdite.org/ ).
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre