Psychomotricité et enseignement spécialisé

Questions générales sur les formations à l'enseignement spécialisé.
Répondre
psychomot
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 16 mai 2006 10:02

Psychomotricité et enseignement spécialisé

Message par psychomot » 16 mai 2006 22:48

Bonjour,

Je suis actuellement psychomotricienne DE, mais en questionnement sur un changement d'orientation professionnelle. Je me pose donc quelques questions assez pratiques :

- déjà, puis-je postuler pour la formation de professeur des écoles avec mon Diplome d'Etat (reconnu seulement en Bac +2)

- selon ma formation et mon expérience, je pensais réfléchir à l'option G, mais tout ce que je lis ne semble pas très "sûr" pour l'avenir de cette option...

- concrètement, les postes sont-ils nombreux ? met-on du temps avant d'obtenir un poste dans une localité précise ? que devient-on s'il n'y en a pas ?

- y a-t-il des particularités à ce type de postes (horaires, pratique, mutations, ...)

Je m'excuse d'être si pratique, mais ma décision se mûrit de mes envies personnelles et professionnelles, ainsi que des "contraintes" de ma vie familliale...

Merci de vos conseils.

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 940
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 17 mai 2006 09:39

Conditions d'accès aux concours :

Fixées par l'article 1 d'un arrêté du 4 juin 1991 relatif aux titres, diplômes ou qualifications admis en équivalence de la licence pour l'inscription au concours externe de recrutement de professeurs des écoles. Son troisième alinéa précise :

[candidats justifiant :] D'un titre ou diplôme sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à trois années d'études postsecondaires délivré par une autorité administrative ou un établissement public ou un établissement d'enseignement supérieur privé reconnu par l'Etat et autorisé à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l'enseignement supérieur

Il me semble que cela correspond à votre formation, mais c'est à vérifier auprès des services de votre Inspection Académique.

Avenir de l'option G :

Depuis vingt ans que je travaille comme formateur d'enseignants spécialisés, il a toujours été question d'une suppression imminente des rééducateurs. Il ne me semble donc guère raisonnable de fonder un choix professionnel sur ces rumeurs. Même si tout est envisageable dans le chaos politique actuel, y compris la privatisation généralisée de l'enseignement, primaire compris. Auquel cas, évidemment, l'existence des rééducateurs serait sérieusement compromise !

Ceci dit, attention aux politiques départementales. Dans certains départements, les potentats locaux de passage ont mis en extinction les emplois de rééducateurs. Cela change en général avec le changement des personnes, ce qui entraîne des à-coups considérables dans le recrutement. Renseignez-vous sur la politique départementale à la mode dans les départements que vous visez.

Postes :

Les postes sont relativement nombreux, mais très demandés. Il ne faut guère compter obtenir les stages de formation avant une vingtaine d'années d'enseignement. Solution pour vous : passer le diplôme (CAPA-SH option G) en candidate libre. Vue votre formation, cela devrait être très accessible (j'ai assez souvent croisé des personnes dans votre cas).

Autres :

Les nominations et mutations obéissent aux mêmes règles que pour tous les professeurs des écoles, certification option G mise à part bien entendu. L'ancienneté joue donc un rôle crucial. Les obligations horaires sont globalement les mêmes. Quant aux pratiques, parcourez la rubrique de ce forum consacrée au travail des rééducateurs pour vous en faire une idée.
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre