Cursus

Questions générales sur les formations à l'enseignement spécialisé.
Répondre
bill12
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 12 mars 2006 13:42

Cursus

Message par bill12 » 12 mars 2006 15:56

Quel cursus avec une licence de psycho pour devenir enseignante spécialisée ?

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 940
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 12 mars 2006 17:39

1/ Passer le concours de professeur des écoles (après préparation libre ou première année IUFM). Notez que la proportion candidats/postes à pourvoir varie considérablement d'un département à l'autre !

2/ Ensuite, formation IUFM durant un an, avec stages. Habituellement, à la fin de l'année, titularisation (peu d'échecs, hélas parfois !).

3/ Ensuite, il est possible de postuler directement aux formations AIS. Les chances d'obtenir ces formations sont très variables en fonction des départements et surtout des options demandées. Aucune difficulté en général pour les options D ou F.

Notez aussi que rien ne vous interdit de vous présenter en candidate libre à la certification AIS, dans n'importe quelle option, dès l'année qui suit votre titularisation.

Pour ma part, je conseille toujours de passer au moins quelques années dans l'enseignement ordinaire avant d'aller vers l'enseignement spécialisé. Autrefois, il fallait cinq années comme titulaire avant de pouvoir postuler. C'était raisonnable. À vous de voir !
Cordialement,
Daniel Calin

bill12
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 12 mars 2006 13:42

Message par bill12 » 13 mars 2006 22:00

Est-il indispensable ? N'y a-t-il pas d'autre possibilité que de passer par l'IUFM, car le nombre de reçus est minime cette année et je l'ai déjà passé l'année dernière sans résultat ? Merci.

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 940
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 14 mars 2006 00:46

Non, pas d'autres voies, tout du moins dans l'enseignement public. Il n'y a plus, en principe, de recrutements d'auxiliaires pour l'enseignement primaire : les postes non pourvus sont couverts par le recrutement de personnes placées au concours en "liste complémentaire".

Du côté du privé, les choses sont peut-être moins "bouclées". Il faut voir au cas par cas. Si cela vous intéresse, commencez par vous adresser à la direction diocésaine de votre ... diocèse.
Cordialement,
Daniel Calin

missparamount
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 04 mars 2007 17:42
Localisation : Montpellier

Equivalence??

Message par missparamount » 05 mars 2007 09:14

Bonjour,
Je suis étudiante en licence de sciences de l'éducation, également diplômée d'une maîtrise de psychologie clinique. Cette année, un de mes professeurs nous a dit que l'on pouvait demander à faire une équivalence sur un an à Paris afin de devenir enseignant spécialisé, ceci à partir du moment où l'on a une licence (en sciences humaines me semble-t-il). Ce professeur est un professionnel de l'éducation spéciale. Qu'en est-il de cette équivalence ? Avez-vous des informations ?
Vous remerciant par avance, je vous souhaite une bonne journée

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 940
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Message par Daniel Calin » 05 mars 2007 18:44

Toujours la même réponse. Pour être professeur des écoles spécialisé, il faut d'abord être professeur des écoles titulaire. Les professeur des écoles constituent, jusqu'à nouvel ordre, un corps de fonctionnaires d'État, dont l'accès est strictement subordonné à la passation d'un concours de la fonction publique, comme l'accès à tous les corps des trois fonctions publiques (d'État, territoriale et hospitalière). Aucun diplôme, quel qu'il soit, ne peut donner quelque "équivalence" que ce soit en ce domaine : concours et diplômes ne relèvent pas du tout du même cadre juridique.

Seule nuance : lorsque l'État emploie en nombre des non-titulaires, il est fréquent qu'il finisse par lancer des plans de titularisation. Mais, à l'école primaire, l'État n'emploie pratiquement plus de non-titulaires depuis des années, précisément pour éviter d'avoir à déployer de tels plans dérogatoires par rapport aux règles fondamentales de la fonction publique.
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre