CAPPEI année 1 : candidat libre = "Hara-kiri" ?

Questions générales sur les formations à l'enseignement spécialisé.
Répondre
LNA MAE
Visiteur
Visiteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 août 2017 23:04

CAPPEI année 1 : candidat libre = "Hara-kiri" ?

Message par LNA MAE » 23 août 2017 17:04

Bonjour,

Cette année 2017/2018 sera l'année 1 de la mise en place de la réforme pour la formation spé = CAPPEI.

L'inspectrice ASH nous déconseille de nous inscrire en candidat libre pour cette première année de transition. Elle trouve qu'au niveau de l'inspection, il y a de grosses incertitudes liées aux informations sur les contenus de la nouvelle formation ainsi que sur l'examen de passation.
Elle nous a affirmé que les efforts de l'équipe de circo ASH se concentreront donc cette année sur les personnels admis en formation à l'ESPE (parcours ULIS et UE, ex option D/CAPA SH) à la rentrée 2017 pour le CAPPEI 2018.
Les stagiaires, "cobayes" malgré eux, seront donc exclusivement prioritaires dans la prise en charge et l'accompagnement. C'est déjà le cas habituellement mais, vu les circonstances de la réforme, ce sera encore plus prégnant cette année.

Dans mon cas, je souhaiterais me former au parcours RASED, donc ex option E/CAPA SH, mais comme il n'y a pas eu de départ en formation pour la rentrée (c'est ainsi depuis 2009 env. dans l'académie) et que le CNED n'offre plus non plus cette formation à distance, cela devient compliqué de vouloir se spécialiser.

Je suis sur un poste E faisant fonction depuis l'année dernière, donc éjectable chaque année et je suis venue dans le spécialisé par choix, pour me spécialiser, le mouvement m'a placée (...) sur un poste RASED mais j'avais demandé aussi des IME, ULIS, ...

Pensez-vous qu'il est plus raisonnable de ne pas s'inscrire en candidat libre cette année ? Sachant qu'on ne peut passer la certification que 3 fois maximum et de manière consécutive ? Est-ce "suicidaire" ?

Merci pour vos avis.

Cordialement.

philiu
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 03 mars 2017 13:44

Re: CAPPEI année 1 : candidat libre = "Hara-kiri" ?

Message par philiu » 01 nov. 2017 22:51

bonsoir,
Actuellement sur un poste de maître E dans l’enseignement privé, j’ai suivi la formation organisée en paliers par l’institut de formation de l’enseignement privé. Il me manquait un palier et patatras en avril, mai on apprend que nous sommes invités à passer le CAPPEI en candidat libre. Envolé le dernier palier :cry:
Je vais suivre deux semaines d’accompagnement et m’inscrire en candidat libre.
J’ai rencontré l’inspecteur ASH qui m’a assuré de la bienveillance du jury. Il avoue lui même ne pas trop savoir ce qu.il faudra présenter, les textes étant trop succincts.
Alors pour répondre à ta question, je pense que tu peux le présenter cette année. De plus, on peut garder le bénéfice des épreuves validées.
Bon courage

LNA MAE
Visiteur
Visiteur
Messages : 7
Enregistré le : 04 août 2017 23:04

Re: CAPPEI année 1 : candidat libre = "Hara-kiri" ?

Message par LNA MAE » 03 nov. 2017 15:15

Bonjour et merci Philiu pour ta réponse,

Vraiment, une fois de plus, je constate que l'institution, "privée" dans ton cas, n'est vraiment pas attentionnée envers ses personnels ... dernier palier inaccessible, c'est horrible, on se croirait dans un jeu vidéo de mauvais goût ... Game over ... "Retourne à la case départ", pardon d'être si directe mais comme c'est glaçant cette façon de faire ! Il faut être solide en face ...
Bon courage pour le CAPPEI en candidat libre.
Chez nous, à cette période = début novembre, toujours aucune info de la part de l'ien ash sur le déroulement du CAPPEI. Habituellement, à cette époque, réunion livrée fin septembre aux enseignants intéressés, jalons de méthodologie positionnés sur l'année, calendrier des réunions posé, recherche tuteur et sujet de mémoire ... De son côté, l'administration notait les noms de tous ceux prêts à se lancer dans la certification spé.
Je peux comprendre que l'ien puisse manquer d'informations, mais je ne tolère pas le manque de communications.
Je fais comme si j'allais le passer, mais je me débats dans tout un tas d'incertitudes liées à cet examen. Je lis tout ce qui m'est conseillé de lire, de plus, une amie en formation CAPPEI ULIS à l'ESPE me transmet très gentiment des docs et diaporamas de profs, mais sans sa générosité personnelle, je me démènererai dans un flou artistique bien décourageant. En attendant, je me sens complètement abandonnée par l'institution et tout ce qui gravite autour (courriel aux syndicats resté sans réponse ...).
D'autre part, mi-octobre, notre ministre ("tambour-major B", pour reprendre une expression de Mediapart :mrgreen: ), a lancé l'idée de réorganiser les RASED en s'appuyant sur les résultats de l'enquête de l'IREDU 2017 (dénoncée comme étant une imposture scientifique) ...

Hauts les coeurs !

Allez ! Remotivons-nous !

Courage et bonne chance à tous ceux qui se lancent dans l'aventure !

Répondre