Intégration = inclusion en trompe l'oeil... Conclusion ?

Répondre
Elsa NC
Visiteur
Visiteur
Messages : 13
Enregistré le : 17 oct. 2008 09:10
Localisation : Nouvelle Calédonie

Intégration = inclusion en trompe l'oeil... Conclusion ?

Message par Elsa NC » 18 oct. 2008 09:42

Bonjour,

Suite à la lecture du texte L'intégration : une inclusion en trompe l'œil de Jean-Yves Le Capitaine sur le site, je m'interroge et je note dans le texte :

"le handicap est encore trop dévolu au spécialisé" ...

"L’accessibilité [...] à la vie ordinaire, aux dispositifs de droit commun et à l’école, ne peut se réaliser sans changements profonds de regards, de mentalités, de culture et de structures de ce système ordinaire.Celui-ci ne sera en mesure de changer que s’il ne demeure pas un système clos et auto-centré, que s’il devient un système ouvert et par conséquent intégrant la complexité de ses environnements." ...

"Un système peut-il réussir à faire quelque chose de nouveau s’il ne change pas lui-même ?" ...

Des changements profonds sont donc nécessaires et les nouveaux dispositifs n'évolue pas dans le sens de l'ouverture d'après l'auteur.D'accord.

Qui peut enclencher le mouvement ? Les parents d'enfants handicapés qui ne le sont pas eux-mêmes et qui sans le vouloir, peut-être, stigmatisent la différence ? Les handicapés qui ont du mal à ce faire voir ou entendre et qui en premier lieu survivent ? Monsieur X qui a d'autres chats à fouetter ? Les enseignants spécialisés qui sont eux-même des inclusions dans le système éducatif ?
Ne sommes-nous pas face aux limites de la nature humaine ? Aux limites de la société ? (sans parti pris politique)

Les enseignants sont-ils prêt à accueillir tous les enfants ? Le peuvent-ils ? Je pense que non.
Le système évolue-t-il favorablement ? Je pense que non. Trop de réformes à faire... Trop d'argent à investir pour reformer un corps enseignant, adapter les locaux.

Je suis consciente de la naïveté de mes questions et de mes propos un peu maladroits mais je cherche mon identité professionnelle en tant que future option B et je n'ai jamais pu "fonctionner" dans mon travail juste en "fonctionnant" comme il est préconisé de le faire.

Si vous souhaitez m'éclairer dans ma réflexion j'en serai ravie. Merci d'avance.

Elsa

Répondre