Résistance : à propos de Pasde0deconduite

Questions concernant la politique générale et l'organisation générale des enseignements spécialisés.
Répondre
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Résistance : à propos de Pasde0deconduite

Message par Pascal Ourghanlian » 11 nov. 2007 12:28

Nous étions quelques-uns de ce Forum à être présents au 2ème colloque Pas de 0 de conduite qui a eu lieu hier : http://www.pasde0deconduite.ras.eu.org/ .

900 participants (!) qui manifestaient une mobilisation et une vigilance accrues ; des communications pour certaines de haute volée, d'une grande rigueur scientifique, d'une intégrité morale certaine, d'une belle richesse humaine.

Laisser à chacun sa position de sujet ; vivre sa liberté propre comme strictement égale à la liberté de l'autre et, ce faisant, instaurer la fraternité à laquelle nous invite la devise républicaine ; écouter la souffrance des enfants "turbulents" comme une demande d'aide et non d'enfermement (social, psychique, judiciaire, médicamenteux).

Savoir que se trament des dérégulations tout azimut mais toutes pareillement orientées : donner moins à ceux qui ont moins, plus à ceux qui ont déjà beaucoup, dont nous n'avons qu'une connaissance fort limitée tant l'éparpillement des champs de compétence de chacun tend à masquer l'ampleur des modifications en cours.

Relayer ce que quelques "sommités" dans leur domaine respectif (Delion, Golse, Gonon, Meirieu - j'en oublie) ne cesse de clamer haut et fort : la France dont nous rêvons, chaleureuse, ouverte, accueillante aux plus démunis, aux moins pourvus, est en train de revenir sur son histoire par un présent qui hypothèque son avenir.

Hauts les coeurs ! Et résistants...

[Voir mon compte-rendu sur le site du Café pédagogique : http://www.cafepedagogique.net/lexpress ... ero07.aspx ]
Modifié en dernier par Pascal Ourghanlian le 13 nov. 2007 07:26, modifié 1 fois.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

akila m
Animateur
Animateur
Messages : 161
Enregistré le : 19 mars 2006 21:19
Localisation : yvelines

Message par akila m » 11 nov. 2007 17:56

Merci pour votre intervention à vous aussi qui a dû vous demander du courage ! C'était très clair !
Juste une question, il me semblait que ces enfants du chaos comme vous dites ne pouvaient pas rentrer dans la catégorie handicapé. Vous avez eu l'air de dire que vous étiez dans l'obligation de le faire si l'on voulait trouver une solution pour eux ; est-ce cela ?
cordialement M Escudie

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 11 nov. 2007 18:08

Merci à vous :oops:
Et heureux de savoir que vous étiez des nôtres...

Toute la question est là, effectivement.

La départementalisation des MDPH fait que les critères de reconnaissance d'un handicap sont éminemment variables d'un endroit à l'autre. Et que certaines équipes pluridisciplinaires d'évaluation, pour que tel enfant bénéficie d'une AVS, que des soins se mettent en place en libéral grâce à l'AEEH, ou qu'une orientation vers un ITEP soit possible, statuent dans le sens d'une reconnaissance de handicap. Ce qui conduit à instrumentaliser ce dernier et, surtout, à instrumentaliser l'enfant.
Reconnaissance de handicap, ITEP, AVS, AEEH, sont des outils au service d'un projet de vie qui, pour se déployer, nécessite que le handicap soit compensé.
Vieille histoire de l'oeuf et de la poule. Mais il y va là de l'identité d'un être humain, qui peut se savoir et se vivre comme étant handicapé, mais qui doit aussi avoir le droit (le choix libre et éclairé) de ne pas l'être.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre